You are currently viewing Séance de libération karmique par Visio :

La femme de 56 ans apparaît à l’écran, elle m’appelle de la Polynésie. Afin de garder l’anonymat, je l’appellerai La tahitienne. La tahitienne est calme et attentive. Son énergie  inspire le respect, je capte sa couleur d’âme qui est violette et je calcule son chemin de vie qui est 6. Je ressens qu’elle a une « vieille âme » et qu’elle a encore un bagage émotionnel à déposer. Elle me confirme qu’elle est accompagnée dans un travail thérapeutique.

L’état des lieux se fait à l’aide de mon tarot couleurs et de mon oracle du cœur de vie, il y est question de force d’ancrage, de garder les secrets à son entourage, de se reconnecter à un karma avec la carte du diamant vert d’eau velours. La tahitienne s’est beaucoup sacrifiée et c’est le moment de penser à elle, de renouer avec ses talents anciens. Elle garde le silence et m’écoute. Elle intervient pour valider quand je capte 3 enfants dont une fausse couche. Elle manifeste son intérêt pour la géométrie sacrée quand j’évoque les chiffres guérisseurs ondes de forme du mathématicien russe Grabovoi.

Je me connecte aux plans parallèles de conscience après avoir fait les protections énergétiques pour elle et pour moi. Arrive de suite une scène en clairvoyance, je me retrouve chez les indiens d’Amérique, une femme, enceinte, un bébé, un feu, un groupe d’amérindiens… je me laisse guider sans frein et accueille : qui est la tahitienne dans cette ancienne vie ? La femme enceinte, le bébé ?

La réponse descend, c’est le bébé, je suis en lien avec l’âme du bébé qui me fait entendre qu’il a fait le pacte de mourir « mort-né » afin d’être offert en sacrifice lumineux dans le feu ! Son âme ne souffre pas du tout, c’est un choix délibéré et il en est très honoré de servir d’offrande sacrée dans cette tribu qu’il a choisie.  Je décris la vie antérieure à la tahitienne, nous sommes toutes les deux émues et touchées, en osmose avec cette énergie « d’amour phoenixien ». Mes guides me révèlent que la femme qui a perdu son bébé en aura un autre et que c’est important que je le dise à la tahitienne.

La tahitienne me raconte qu’elle a fait un rêve étrange où elle était une amérindienne qui était jeune et vieille à la fois. Avec l’émergence de cette ancienne vie, elle dit qu’elle peut donner un nouveau sens à son rêve.

Quand son âme est partie du feu, elle a rejoint un monde quantique avec des symboles et des ondes de forme, aujourd’hui, il est demandé à la tahitienne de reconnecter cet héritage des mondes parallèles qu’elle connaît déjà. Elle aura à matérialiser ses connaissances ancestrales avec sa mission 4.

Je procède au nettoyage du cordon karmique avec mes mantras et mes mudras et je remercie la libération, la séance, les guides, la vie incarnée et la tahitienne.

Je lui réponds sur la symbolique d’une âme violette, elle est charismatique, intègre, humanitaire avec une autorité naturelle. Son talon d’achille est le blindage émotionnel qui la maintient dans une solitude car elle a peur des débordements émotionnels des autres, et donc de reconnecter les siens…

Nous clôturons sur des aspects plus terre à terre et nous nous quittons avec le cœur vibrant « d’amour phoenixien » !

 

Laisser un commentaire