06.09.56.83.28 | F.petorin
Des solutions pour une vie pleine de couleurs

La karma-thérapie et la couleur de l’âme

 

la karma-thérapie et la couleur de l'âme

La karma-thérapie et la couleur de l’âme

La karma-thérapie et la couleur de l’âme, c’est ce que je pratique aujourd’hui : il ne sert à rien de connaître ses vies antérieures. Elles n’ont d’intérêt que de libérer les pollutions encore présentes dans les énergies sous forme de mal être existentiel, de maux psychosomatiques. L’émergence de la vie antérieure se produit uniquement dans ce but. La lecture de son existence fait alors sens avec notre vie actuelle de manière si évidente que la prise de conscience crée en même temps la réparation cellulaire….La réception  de cette vie antérieure est possible car l’âme a manifesté qu’elle était prête.

Les vies antérieures 

De la même manière, croire à l’univers le fait se manifester, croire aux vies antérieures les font émerger à vous. C’est un cercle vicieux, si vous êtes sceptique, les signes vous donnent raison. Rien ne viendra à vous. Si vous êtes confiant alors vous rendez possible un accès à une autre dimension, vous créez ce champ du possible et vous vous ouvrez à des parts de vous-même hors du temps présent… c’est ainsi que vous pouvez même accéder à des vies futures mais revenons à notre sujet précis. Pourquoi cercle vicieux ? Si j’ai à vivre une somatisation dans cette vie, elle a quelque chose à me dire en lien avec un aspect de moi-même non résolu, non évolué d’une vie passée. En karma-thérapie, la difficulté réside dans le fait que le sens à donner ne se situe pas dans la zone de la compréhension, ni dans celle du mental mais dans la zone du cœur et se situe aussi dans l’acceptation de franchir un cap, de grandir.

la karma-thérapie et la couleur de l'âmePar exemple, si j’ai été une lavandière aux doigts crevassés par mon travail dans une vie antérieure, et que je retrouve dans cette vie actuelle cet état physiologique de doigts crevassés pendant plusieurs années, c’est pour me faire évoluer et m’extraire d’une situation similaire. La lavandière du moyen âge assujettie à son « maître » peut être comparée à une épouse des temps modernes dépendante financièrement de son partenaire de vie. Cette manifestation de crevasses aux doigts revient alerter d’une régression d’âme et la prise de conscience et l’émergence de cette vie de lavandière permet d’en faire la lecture. C’est bien après 9 ans de “digito-pulpite” incompréhensible par les dermatologues que j’ai été amenée à découvrir l’énergétique et la karma-thérapie par l’accès au monde du subtil. C’est ainsi que en résonance avec cette vie antérieure, mon âme a choisi de me mettre au service des souffrances des autres et d’utiliser mes mains pour aimer. Les doigts ont été guéris de suite. La lavandière est restée dépendante de son « maître » dans le service, je me suis affranchie de ma dépendance progressivement en la reconnaissant et en la dépassant dans cette vie –ci.

Le baume karmique

En karma-thérapie, chaque somatisation est une résonance bien personnelle et chaque être étant unique, il est très complexe d’en donner un sens. A chaque histoire, sa lecture et en détricotant l’inextricable pelote des vies antérieures qui se mêlent à tous nos fragments d’âme, nos pactes inconscients refoulés, nous nous approchons de nos vœux karmiques. Il arrive que quand nos progrès nous apaisent, une belle histoire à vivre se présente, je la nomme « le baume karmique ». Comme une bonne confiture à étaler sur sa tartine de vie terrestre, une nouvelle amitié fait irruption ou une relation sensuelle se présente à vous.

 

Nous avons toujours la possibilité de la laisser passer, comme pour l’univers, il ne tient qu’à nous de ne pas faire exister ce qui est ! Comment reconnaître ce baume karmique ? Il s’offre à vous avec naturel et évidence. Vous avez l’impression de ne faire aucun effort et la relation a un goût de déjà connu !

La joie se ressent et fait du bien, vous acceptez cela comme un cadeau bien mérité. Vous ne ressentez aucune culpabilité d’aucun ordre. Comme une orange en temps de guerre à noël, une boisson après un marathon !

C’est une étape car il y a dans ces réjouissances une conscience que cela ne durera pas, ce déjà vécu donne des forces pour passer à un échelon supérieur d’évolution. Une confiture se savoure et ne se met pas au congélateur !

D’autres baumes en accord avec notre degré d’évolution sont prévus sur notre route… et nous le savons déjà, il est si aisé de rester dans le coma, cet état où nous oublions tout quand notre âme fusionne avec la matière, notre incarnation. Alors pourquoi cette amnésie qui nous freine dans notre vie incarnée ?

La mission de l’âme et la karma-thérapie

Nous fusionnons des centaines de fois dans différentes incarnations au cours de notre évolution. Notre âme filtre les enseignements et choisit chaque incarnation dans un dessein précis. Il ne serait pas possible de maintenir en conscience tous les buts mélangés de toutes nos incarnations. Cela serait très « confusant » et illisible car nous pouvons nous incarner plus de 700 fois. Ce choc amnésique nous protège à juste titre pour garder en conscience le but d’une seule incarnation. Certaines personnes y ont accès, d’autres pas, c’est ce qu’on appelle la mission d’âme.

la karma-thérapie et la couleur de l'âmeNotre âme a une mission à chaque incarnation, elle s’en approche ou s’en éloigne, tout dépend justement du choix qu’elle fait car elle sait très bien si elle régresse ou si elle progresse. Si ma mission d’âme est de guérir les enfants et que je choisis l’incarnation de Gilles de Ray, je m’en éloigne et je choisis de vivre l’aspect dissonant de ma mission, en maltraitant les enfants. Aller dans sa mission implique un état de conscience et d’éveil avancé. En karma-thérapie, le fait de s’écouter, de faire la lecture de ses somatisations, de s’intéresser aux plans modifiés de conscience est un signe de vouloir s’approcher de sa mission d’âme. Votre âme a une couleur qui est toujours la même et cette couleur peut vous aiguiller sur la nature de votre mission. Chaque âme, en fonction de ses dispositions propres a des capacités particulières, si vous connaissez votre couleur d’âme vous commencez à explorer vos aptitudes, vos dispositions.

La karma-thérapie et la couleur de l’âme

Si votre âme est de couleur violet intense, votre charisme et votre spiritualité est fortement exprimé, votre mission orientée vers des concepts philosophiques et des postes à haute responsabilité est ajustée.

Si votre âme est de couleur orange intense, votre énergie bouillonnante et votre ambition est grande. Votre mission orientée vers la stimulation des énergies des autres dans le mouvement et les émotions est ajustée.

karma-thérapie et couleur de l'âmeVouloir se connaître est un acte courageux car il exige de se regarder en face, c’est-à-dire de lire sa mission de vie à accomplir dans son pacte d’âme. Très vite, si l’inconfort se fait sentir dans sa vie terrestre incarnée, cela indique que nous nous éloignons de notre pacte. Les choix de vie sont difficiles, les partenaires sont inadéquats, encore que ces aspects peuvent être vécus pour réparer des liens karmiques. La question à se poser : est-ce que mon environnement proche me contraint et m’empêche de suivre ma mission, mon ambition intérieure ? Si certains aspects sont difficiles mais ne freinent pas la réalisation sur un long terme, c’est que l’environnement est adapté malgré les contraintes. Certaines personnes proches peuvent même constituer des guides alliés spirituels masqués. En revanche, si cela est insupportable, voué à l’échec avec un sentiment de malheur intense et de tristesse de cœur, la direction est à l’opposé de la mission d’âme et alors l’enjeu est grand et l’âme a choisi un chemin de l’extrême. Cela peut arriver quand les réparations sont puissantes : les suicides ou les postures de criminels, les guerriers avides, les avorteurs, les tueurs dans les vies précédentes- quoiqu’il advienne, le sens à donner est ajusté à la réparation et parfois l’âme progresse ou régresse, il n’y a pas de règle propre, il y a des potentiels à respecter en fonction des inclinaisons de chaque âme – comme le nautilus qui tourne et se fossilise, l’âme passe par des étapes pour s’affranchir et grandir, des allers et retours sont parfois nécessaires. Le cœur prévaut sur tous les autres aspects, la dimension haute d’élan d’amour universel de reliance à soi, à autrui et au Monde. Cette prédisposition est colorée différemment en fonction de la couleur de l’âme.

 

1 commentaire
  1. Oui,nous avons dans nos mémoires des événements qui relèvent de vies
    antérieures !
    L’intérêt de se souvenir d ‘événements qui relèvent d’une autre vie,nous pousse à moins nous identifier à nos traumas et d’essayer justement d’aller de l’avant ! Parfois c’est l’âme qui donne son autorisation pour qu’un événement revienne à la surface pour que la personne puisse aller
    de l’avant et oublier un passé douloureux !
    Re- connaître son père réincarné dans son petit fils par exemple permet
    une fois pour toutes d’oublier le passé, de vraiment pardonner et surtout d’aller de l’avant !Comprendre la source antérieure d’un trauma ne flatte pas l’ego mais au contraire rend plus humble !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ma newsletter

Vous acceptez de recevoir par mail mes derniers articles de blog

4b042845536a60b9b01c1e3423b1ac40GGGGGGGGGGGGG