Le message du cœur de vie du 19 au 25 octobre

15 la lame du suicide :

« Le suicide est un acte dont il faut rendre des comptes » 

Cette lame nous invite à retrouver les pactes d’âme car cela donne un sens à ce choix de vie terrestre. Cela peut se faire avec des thérapeutes spécialisés, les karma-thérapeutes qui ont l’aptitude de lire les vies antérieures et de s’y connecter. La lecture ainsi reconnue par les cellules permet de libérer les fragments d’âmes figées dans les espaces énergétiques de la personne et de l’ouvrir à un nouveau potentiel de vie.

Notre âme choisit différentes incarnations au fil des temps, des « habitacles » végétaux, humains, animaux, minéraux ou autres…. La raison du contrat avec notre âme est consciente au moment du choix et devient inconsciente une fois incarné. Quand nous nous suicidons, nous trahissons notre engagement vis-à-vis de nous-même et nous actons une démission vis-à-vis d’un défi posé pour grandir et s’éveiller. Le fait d’être en vie est considéré comme un joyau, un cadeau à honorer quelle que soit notre condition. Des épreuves très difficiles à traverser dans cette vie terrestre peuvent être considérées comme « des plats indigestes » qui nous sont resservis en lien avec un suicide dans une vie antérieure.

61 la lame de la table de jeux

« Bureau, restaurant, table à langer, tu es acteur de ton décor »

Cette lame vient vous dire que nous sommes acteur de notre vie et que nous pouvons nous adapter à toutes les circonstances quelles qu’elles soient. Vous êtes invité à prendre conscience que vous êtes responsable de la manière dont vous vous impliquez dans le matériel et que vous pouvez le changer, le contourner, le transformer. Si vous changez de place, vous changez de point de vue, soyez créatif avec vos meubles et votre habitat, ces objets sont des vecteurs pour vous épanouir aussi !

Le mot « gestalt » en allemand signifie « donner forme à ». Si vous prenez l’exemple de la table, la fonction de l’objet change par rapport aux éléments que nous disposons dessus, si nous posons une assiette et des couverts, nous en faisons un décor pour manger. Si nous posons des cahiers et des outils d’écriture, nous en faisons un décor pour travailler l’intellect. Nous pouvons même créer un espace très spécifique en posant un matelas de bébé avec les accessoires nécessaires pour le langer.

MESSAGE : Reconsidérons nos épreuves de vie autrement, donnons leur une nouvelle lecture et remercions les de nous faire monter en grade et de nous donner l’occasion de réparer des actes négatifs qui ont créer des dettes karmiques. Chaque jour, la vie est un cadeau que nous avons choisi pour guérir de l’ancien tapi dans nos karmas cachés. Regardons nos pactes d’âme en face et libérons nos fardeaux de vies antérieures !

Des stages sont spécialement conçus à cet effet : programme et bulletin ICI

Laisser un commentaire